Livre : Passeport pour le cosmos, de John E. Mack

Publié aux Etats-Unis en 1999, « Passeport pour le cosmos » est le second livre de John Mack, professeur de psychiatre à la faculté de médecine de Havard décédé en 2004, sur le thème des abductions alien – ces controversés « Enlèvements extraterrestres », appellation réductrice comme on le verra. Il y partage le fruit de dix ans de recherche et de réflexion au contact de deux cents témoins, aux expériences bouleversantes et cependant inexplicables à l’aune des connaissances scientifiques actuelles. Son livre précédent, Abduction (1994), fut un best-seller et un livre essentiel dans la recherche sur les OVNI et les rencontres (très) rapprochées. Il faisait entrer ce sujet sulfureux dans de prestigieux cercles académiques (Harvard, MIT). Les « expérienceurs » sont ces individus de tous âges, professions, cultures (ce dernier point s’avérera essentiel), aux récits abracadabrants mais terriblement similaires et cohérents : entraînés par des créatures humanoïdes en quelque « lieu » étrange où une forme de communication prend place – dont un message écologique qui, aujourd’hui, demeure, on ne peut plus pertinent. D’abord sceptique, Mack accueillit ces témoignages avec une grande ouverture d’esprit mais aussi de coeur, pour découvrir que ces personnes ne souffraient d’aucune pathologie mentale, et qu’au-delà de la dimension littérale et physique des récits, existe une dimension symbolique, métaphorique et spirituelle, dont la lecture semble à Mack bien plus intéressante pour tenter de comprendre le phénomène.

A propos de l’auteur:

Psychiatre, écrivain et professeur à la Harvard Medical School, John E. Mack (1929–2004) a reçu le prix Pulitzer pour sa biographie de Lawrence d’Arabie. Il fit autorité en matière d’étude du phénomène des abductions et de leurs effets sur le psychisme. A sa parution aux Etats-Unis, ce livre a suscité une polémique sans précédent, à la mesure de la célébrité de son auteur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*